Jacques Dutronc "Il est 5 heures, Paris s'éveille"
Dany Brillant "Viens à Saint-Germain"
Francis Cabrel "Samedi soir sur la terre"
Charles Trenet "Retour à Paris (Revoir Paris) "
Le mal de Paris (chanson de Mouloudji)
Tonton David " Il marche seul"



Jacques Dutronc

Il est 5 heures, Paris s'éveille
Paroles: Jacques Lanzmann
--------------------------------------------------------------------------------

Je suis l'dauphin d'la place Dauphine
Et la place Blanche a mauvaise mine
Les camions sont pleins de lait
Les balayeurs sont pleins d'balais

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

Les travestis vont se raser
Les stripteaseuses sont rhabillées
Les traversins sont écrasés
Les amoureux sont fatigués

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

Le café est dans les tasses
Les cafés nettoient leurs glaces
Et sur le boulevard Montparnasse
La gare n'est plus qu'une carcasse

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

Les banlieusards sont dans les gares
A la Villette on tranche le lard
Paris by night, regagne les cars
Les boulangers font des bâtards

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

La tour Eiffel a froid aux pieds
L'Arc de Triomphe est ranimé
Et l'Obélisque est bien dressé
Entre la nuit et la journée

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

Les journaux sont imprimés
Les ouvriers sont déprimés
Les gens se lèvent, ils sont brimés
C'est l'heure où je vais me coucher

Il est cinq heures
Paris se lève
Il est cinq heures
Je n'ai pas sommeil
 

 


Dany Brillant

Viens à Saint-Germain
Paroles et Musique: Dany Brillant 1991 "C'est ça qui est bon"
--------------------------------------------------------------------------------

Tous les samedis après minuit
On se retrouve près d'l'île Saint Louis
Transis de joie et de folie
Pour y parler philosophie

C'est là que ma jeunesse explose
Qu'les instruments s'mettent à hurler
Dans la chaleur et la fumée
Jaillit le moment où l'on ose

Si t'as pas d'imagination
Mieux vaut qu'tu restes à la maison
Ici c'est un endroit sacré
Le mot maître c'est d'improviser

Allez viens, viens à Saint Germain
Allez viens, viens à Saint Germain

Frivole ardeur, rire sans fin
C'est d'ivresse que nous avons faim
Parler, chanter et puis s'aimer
On l'avait un peu oublié

On est fou car on a vingt ans
Et on se fout éperdument
De c'qui adviendra dans dix ans
Vive la vie, vive l'instant

Les jupes sont déboutonnées
Les filles ne pensent qu'à être aimées
Les garçons ont les cheveux longs
Et déboutonnent leurs pantalons

Allez viens, viens à Saint Germain
Allez viens, viens à Saint Germain

Laisse les gens aux courtes idées
Avec leurs cervelles étriquées
Leurs faces épaisses et rassurées
Et viens à Saint Germain des Prés

Allez viens, viens à Saint Germain
Allez viens, viens à Saint Germain
 
 
 
 


Francis Cabrel

Samedi soir sur la terre
Paroles et Musique: Francis Cabrel   1994
--------------------------------------------------------------------------------

Il arrive, elle le voit, elle le veut
Et ses yeux font le reste
Elle s'arrange pour mettre du feu
Dans chacun de ses gestes
Après c'est une histoire classique
Quelque soit la fumée
Quelque soit la musique
Elle relève ses cheveux, elle espère qu'il devine
Dans ses yeux de figurine
Il s'installe, il regarde partout
Il prépare ses phrases
Comme elle s'est avancée un peu
D'un coup leurs regards se croisent
Après c'est une histoire normale
Le verre qu'elle accepte, et les sourires qu'il étale
En s'approchant un peu, il voit les ombres fines
Dans ses yeux de figurine
Pas la peine que je précise
D'où ils viennent et ce qu'ils se disent
C'est une histoire d'enfant
Une histoire ordinaire
On est tout simplement, simplement
Un samedi soir sur la terre
Un samedi soir sur la terre

Ils se parlent, ils se frôlent, ils savent bien
Qu'il va falloir qu'ils sortent
Ils sont obligés de se toucher
Tellement la musique est forte
Après, c'est juste une aventure
Qui commence sur le siège arrière d'une voiture
Il voit les ombres bleues
Que le désir dessine
À son front de figurine
Pas la peine que je précise
D'où ils viennent et ce qu'ils se disent
C'est une histoire d'enfant
Une histoire ordinaire
On est tout simplement, simplement
Un samedi soir sur la terre
Un samedi soir sur la terre
Pas la peine d'être plus précis
Cette histoire est déjà finie
On en ferait autant
Si c'était à refaire
On est tout simplement, simplement
Un samedi soir sur la terre
Un samedi soir sur la terre
Un samedi soir...
 
 
 


Charles Trenet

Retour à Paris (Revoir Paris)
Paroles et Musique: Charles Trenet 1947
--------------------------------------------------------------------------------

Revoir Paris
Un petit séjour d'un mois
Revoir Paris
Et me retrouver chez moi
Seul sous la pluie
Parmi la foule des grands boulevards
Quelle joie inouïe
D'aller ainsi au hasard
Prendre un taxi

Qui va le long de la Seine
Et me revoici
Au fond du Bois de Vincennes
Roulant joyeux
Vers ma maison de banlieue
Où ma mère m'attend
Les larmes aux yeux
Le coeur content

Mon Dieu que tout le monde est gentil
Mon Dieu quel sourire à la vie
Mon Dieu merci
Mon Dieu merci d'être ici

Ce n'est pas un rêve
C'est l'île d'amour que je vois
Le jour se lève
Et sèche les pleurs des bois
Dans la petite gare
Un sémaphore appelle ces gens
Tous ces braves gens
De la Varenne et de Nogent

Bonjour la vie
Bonjour mon vieux soleil
Bonjour ma mie
Bonjour l'automne vermeil
Je suis un enfant
Rien qu'un enfant tu sais
Je suis un petit Français
Rien qu'un enfant
Tout simplement

Paris
 
 


Le mal de Paris"

(chanson de Mouloudji)
--------------------------------------------------------------------------------

J’ai le mal de Paris
de ses rues de ses boulevards
de son air triste et gris
de ses jours de ses soirs
et l’odeur du métro
me revient aussitôt
que je quitte mon Paris
pour des pays moins gris.
J’ai le mal de la Seine
qui écoute mes peines
et je regrette tant
les quais doux aux amants.

J’aime me promener
dans tous les beaux quartiers
voir au Palais-Royal
les filles à marier
traîner à Montparnasse
de café en café
et monter à Belleville
tout en haut de la ville
pour la voir en entier.
J’ai le mal de Paris
quand je suis loin de Paris
me prend le vague à l’âme
j’ai le coeur qui s’ennuie
je vais voir cette dame
dont les trois épanouis
autour de Notre-Dame
font des vagues infinies.
J’ai le mal de la nuit
de la nuit de Paris
quand les filles vont et viennent
à l’heure où moi je traîne.
J’ai le mal des saison
qui poussent leurs voitures
dans les rues de Paris
et changent sa parure
le printemps va gaiement
les arbres sont contents
puis l’été se promène
c’est dimanche tout la semaine
les feuilles tombent blêmes.

J’ai le mal de Paris
durant les jours d’hiver
c’est gris et c’est désert
tant de mélancolie.
Oui, j’ai le mal d’amour
et je l’aurais toujours
c’est drôle mais c’est ainsi
j’ai le mal de Paris.
 
 
 
 


Tonton David
Il marche seul (1994)
--------------------------------------------------------------------------------

Il marche sans but sans s'arrêter
À se demander où ce soir il va pouvoir coucher
Il dort dans le froid, hiver comme été
Soit dans un parc ou dans une cage d'escalier

Quel âge a-t-il ? Il ne sait même plus
Quelle importance maintenant qu'il est dans la rue ?
Majeur et vaccine depuis pas très longtemps,
Arrivé à Paris pour trouver du mouvement.
Maintenant

Il s'en souvent encore, il y pensait déjà :
Il irait concrétiser tous ses rêves là-bas,
La ville lumière où tout est permis.
Mais la vie n'est pas si simple malheureusement pour lui.

Il s'en souvent encore, il y pensait déjà :
Il irait concrétiser tous ses rêves là-bas,
La ville lumière où tout est permis.
Il est seul, tout le monde l'ignore, même sa famille le renie.

Il est sans-abri, sans domicile fixe.
Aucun but précis, aucune idée fixe.
Il a voulu travailler, il n'a rien trouvé,
Mais il ne veut pas mendier par principe et fierté.
Maintenant